Diffuser un social live pendant vos événements grâce à SocialWall.me

Vous êtes à la recherche d’un outil pour engager davantage votre communauté sur les réseaux sociaux ? Un social wall est l’outil idéal, il vous permet de chercher, modérer et afficher joliment les posts des réseaux sociaux sur de grands écrans durant un événement, et ainsi d’engager encore plus vos abonnés. Simple d’utilisation et design, découvrez le fonctionnement de l’outil de social wall nouvelle génération, SocialWall.me.

 

Pourquoi utiliser un outil de Social Wall ?

L’utilisation d’un social wall favorise les interactions sociales lors de vos événements (conférences, salons, festivals, expositions, compétitions …) Il permet de donner de l’écho aux messages publiés sur les réseaux sociaux durant un événement, et de créer une passerelle entre les personnes présentes à votre événement et celles présentes derrière leurs écrans.
Vous dynamisez ainsi votre événement grâce à Twitter, Instagram, et Facebook, favorisez l’interaction, partagez l’information et poussez à la discussion.

 

Comment fonctionne SocialWall.me ?

Vous devez tout d’abord configurer votre mur dans le back-office. Vous pouvez modifier tous les paramètres de votre wall : optimiser les hashtags, créer une url personnalisée, modifier les dates de récupérations des posts, ainsi que choisir les réseaux sociaux à intégrer (Twitter, Instagram, Facebook et Slack). SocialWall.me vous permet ensuite de designer entièrement votre mur : un motif ou une couleur de fond, une image éphémère, les couleurs du social live, un bandeau, le temps d’affichage par slide. Vous pourrez vraiment personnaliser votre live de A à Z.

general-socialwallme

Un menu Modération vous permet ensuite de choisir les posts qui seront affichés sur votre mur ou bien de les exclure, bannir certains utilisateurs ou les mettre en avant.

moderation-socialwallme

Enfin, administrez votre SocialWall en équipe grâce à l’option de modération facilitée en envoyant le lien privé de votre wall à vos collègues, et intégrez votre Timeline à votre site web, blog ou application grâce au générateur d’iframe exportable.

 

Les + de plateforme SocialWall.me

1.Le choix des affichages
SocialWall.me propose cinq types d’affichage de votre social live :
– Live : c’est le mode d’affichage parfait pour permettre au public présent lors de votre évènement d’interagir en temps réel. Les tweets et photos Instagram du public comportant un (ou plusieurs) hashtag prédéfini s’affichent aléatoirement sur les supports visuels de votre évènement.

social-live-wall-twitter-instagram-tweet
– Timeline : cet affichage référence tous les posts de réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Facebook et Slack) comprenant un ou plusieurs hashtags pré-définis. Ces messages et photos sont rassemblés à un seul et même endroit et présentés sous la forme d’un fil chronologique.

social-timeline-wall-tweet-instagram-1
– Event : le message est unique, les posts défilent un à un sur votre écran de façon dynamique. Le focus est fait sur le message.
– TV : On accorde plus de places aux médias, notamment aux images, 4 photos sont diffusées à la fois.
– Muséum : Davantage de photos sont mises en avant sur le mur et défilent 8 par 8.

affichage-socialwall

 

2. La personnalisation
Le social wall est entièrement vôtre. Il est possible de le personnaliser entièrement. Ainsi, que ce soit la Social Timeline, le Social Live ou un autre template, vous pourrez améliorer le design à votre guise, des couleurs aux logos.

3.La mesure du ROI
Le service propose de suivre en temps réel toutes les conversations sur les réseaux sociaux mais également d’en mesurer l’impact immédiat via des analytics, un nuage de tags, un top utilisateurs et les sources de trafic.

 

Découvrez la vidéo de présenation de SocialWall.me

 

Retrouvez Quentin Lechemia, le fondateur de SocialWall.me au SalonLesJeudis.com le 6 octobre à 16h pour un talk-conférence sur « La vraie vie d’une startup ».

Comment créer des publications parfaites sur les réseaux sociaux ?

Commençons par une évidence, le « post parfait » n’existe pas ! Cependant nous allons vous donner quelques astuces pour optimiser vos publications sur les réseaux sociaux en les construisant correctement : image, tag, lien, etc. Ayez toujours à l’esprit que chaque public est différent sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram …) vous devrez donc adapter vos discours selon vos cibles.

 

Facebook
  • Soyez positif : la positivité engendre l’engagement et le partage.
  • Épingler une publication : épingler votre post le plus récent / le plus pertinent en haut de la page pour encourager l’engagement quand les fans arrivent sur votre page.
  • Ajouter un lien : en ajoutant un lien Bit.ly dans votre post, vous augmentez vos chances que le post soit lu et cliqué.
  • Mobile friendly : utilisez des images qui seront facilement visibles sur les appareils mobiles de vos fans, soit 80/85% de votre audience.
  • Être disponible : postez quand votre public est à l’écoute, pas seulement lorsque votre entreprise est ouverte. Vous obtiendrez plus d’engagement avec vos utilisateurs.
  • Engager vos utilisateurs : établissez de vrai liens en engageant la conversation avec vos fans.
  • Ajouter des images : les publications avec image obtiennent un plus grand taux d’engagement sur Facebook. La taille parfaite est 800 × 600 pixels.
Twitter
  • Épingler des tweets : épingler votre tweet le plus récent ou le plus pertinent en haut de votre page pour encourager l’engagement.
  • Appel à l’action : Donner un CTA clair afin que vos lecteurs savent ce que vous voulez qu’ils fassent.
  • Ponctuation: ne sacrifiez pas la grammaire juste parce que vous avez 140 caractères. Évitez les abréviations et les lettres capitales.
  • Raccourcir les URL : les liens Bit.ly génèrent plus de retweets.
  • Format : utilisez des questions, des faits et des chiffres pour engager les twittos à retweeter, liker…
  • Mentions : utilisez une mention pour inciter les influenceurs à coopérer et vous répondre.
  • Retweet : retweetez du contenu pertinent pour votre public. N’oubliez pas de laisser 20 caractères disponibles afin que les utilisateurs ajoutent leur commentaire.
  • Ajouter une image : L’ajout d’une image ou une vidéo rendra votre post plus attrayant.
Instagram
  • Montage photo : utilisez d’autres applications telles que Instafit et InstaCollage, pour améliorer vos photos. Votre fil sera plus cohérent.
  • Légendes : rédigez des légendes pertinentes pour attirer l’attention de vos followers et posez des questions pour inciter aux commentaires.
  • Réponses : mentionnez des personnes qui ont commenté votre publication afin d’engager la conversation.
  • Règle des tiers : mettez le sujet de la photo dans les deux tiers de l’écran le rend plus attrayant.
  • Vidéo : elles doivent être courtes, alors assurez-vous que le message que vous transmettez est concis ! Choisissez une image de couverture convaincante pour encourager les vues.
  • Hashtags : Renseignez vous sur les hashtags les plus populaires et ajoutez les à vos photos pour créer de l’engagement.
LinkedIn
  • Mise à jour du statut : votre message doit être informatif, pertinent et attirer l’attention. Visez à ne pas utiliser plus de 50 caractères, et engager votre auditoire en posant des questions.
  • Ajouter un lien : l’ajout d’un lien vers votre mise à jour permettra de rediriger plus de gens vers votre article.
  • Modifier la description : modifiez votre texte de description, soyez concis pour attirer les clics.
  • Recherche et analyse : Adaptez votre post à votre cible. Étudiez l’audience de vos précédents messages, mesurez l’engagement grâce aux commentaires, partages, likes et clics.
  • Interagir avec les commentateurs : engagez la conversation et établissez de vraies relations avec votre auditoire. Posez des questions encourage à la discussion.

Découvrez également dans l’infographie ci-dessous comment réaliser une publication optimale pour Youtube, Blog Post, Pinterest, Google+, Vine et Tumblr, ainsi que les meilleurs horaires pour publier vos messages.

 

PerfectPost-V5-Infographic

 

Source

Twitter : nouvel outil d’aide à la recherche d’emploi

En 2014, on dénombrait plus de 550 000 mentions de mots-clés relatifs à l’emploi avec en tête “emploi”, “job”, “recrute”, sur Twitter en France. Le réseau social, qui vient de fêter ses 10 ans, semble donc être un espace idéal pour la recherche d’emploi. C’est le constat duquel est parti  Michael Page & Page Personnel pour réaliser une enquête sur “Twitter : nouveau compagnon de la recherche d’emploi ?” auprès des chercheurs d’emploi afin de mieux connaître leur perception et utilisations du réseau social dans leurs recherches.

 

Depuis plus d’un an, la mobilisation des principaux acteurs de l’emploi est de plus en plus forte sur Twitter. Cela passe notamment par des opérations de recrutement, comme la Journée Européenne de l’Emploi avec le hashtag #VotreJob, organisée par la plate-forme elle-même le 19 mai dernier, ou bien l’augmentation du volume de diffusion d’offres d’emploi.

L’étude de Michael Page et Page Personnel révèle que pour les personnes à l’écoute du marché, Twitter est avant tout un canal d’informations à 56,3%, il permet également de partager ses opinions à 45,8%, et est utilisé pour effectuer sa veille professionnelle à 21,3%. Cette dernière utilisation avoisine les 50% pour les personnes possédant un compte.

Parmi les personnes en recherche d’emploi qui déclarent utiliser Twitter, on observe une forte proportion de cadres (72.5%). Cependant le sexe, l’âge, ou la domiciliation ne semblent pas des éléments distinctifs.

En recherche d’emploi, quatre pratiques se dégagent :

  • la veille professionnelle à 78,1% (actualités, news éco et emploi)
  • les recherches d’offres à 59,4% (sites d’emploi et cabinets de recrutement)
  • le réseautage à 55,6% (fil de dirigeants d’entreprise et de recruteur spécialisés)
  • la recherche de conseil à 30% (sites d’emploi et cabinets de recrutement)

Cependant, ils sont près d’un tiers à ne pas interagir du tout sur la plate-forme. 70,6% des chercheurs d’emploi retweetent des informations, mais rares sont ceux qui contactent d’autres utilisateurs en direct (seulement 15%.)

Twitter est-il efficace pour trouver un job ?

Si plus d’un tiers des utilisateurs en recherche active ou en veille pense que oui, 44% restent à convaincre et 22% n’y voient pas de réelle opportunité pour augmenter leurs chances de trouver un poste. Le principal frein à l’utilisation de Twitter évoqué est la complexité perçue le plus souvent par manque de connaissance de l’outil.
Les chercheurs d’emploi utilisent néanmoins d’autres outils comme LinkedIn (76.7%) et Viadeo (52.9%) ou encore Facebook (15.5%).

 

Retrouvez toutes les offres d’emploi de Michael Page et Page Personnel sur LesJeudis.com

 

infographie-twitter-lemploi-et-vous-1-638

Source

10 ans du réseau social Twitter : chiffres et dates clés

Le 21 mars 2016, Twitter a fêté ses 10 ans ! L’occasion de revenir sur les chiffres et dates clés du réseau social qui gazouille, mais aussi de faire un tour d’horizon de la twittosphère française, et de parier sur son avenir.

 

Qui sont les utilisateurs ?

Twitter a fêté ses dix ans lundi 21 mars. Le réseau social compte désormais 320 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 6 millions en France. 55% des twittos sont des hommes, et près de la moitié à moins de 35 ans.

4887291_6_1b22_qui-sont-les-utilisateurs-francais-de-twitter_d097e655d38842eb557dedaf8163e0d9

 

Twitter en 10 dates clés
  • 21 mars 2006 : Premier tweet de Jack Dorsey, cofondateur de Twitter et actuel président.
  • 23 août 2007 : Naissance du premier hashtag.
  • 17 avril 2009 : Un compte Twitter atteint le million d’abonnés, celui de l’acteur Ashton Kutcher.
  • 24 janvier 2013 : Vine, le service de vidéo mobile qui permet de faire des vidéos de 6 secondes est officiellement lancé par Twitter.
  • 6 novembre 2013 : Entrée en Bourse de Twitter.
  • 3 janvier 2014 : Pic de cotation en Bourse avec un prix 170% supérieur à celui de son introduction en Bourse.
  • 3 mars 2014 : Avec plus de 3,3 millions de retweets, le seflie posté par la présentatrice Ellen DeGeneres lors de la cérémonie des Oscars de 2014 devient le message le plus retweeté de l’histoire du réseau social.
  • 13 juin 2015 : Suite à des difficultés financière, Dick Costolo, le patron du réseau social depuis cinq ans, est poussé à la démission.
  • 5 octobre 2015 : Jack Dorsey fait son retour à la tête de Twitter.
  • 5 février 2016 : Twitter atteint son plus bas niveau en Bourse. L’action est cotée 15,72€ ce jour-là.

 

Quel avenir pour Twitter ?

Il y a 10 ans, Twitter et ses gazouillis en 140 caractères voyaient le jour. Au fil du temps, le réseau social a trouvé son public : politiciens, journalistes, célébrités et autres influenceurs l’ont adopté. Seulement, Twitter n’a jamais vraiment pris son envol auprès de M. et Mme Tout-le-Monde.

En effet, Twitter a même pour la première fois perdu des utilisateurs au dernier trimestre de 2015. De plus, le prix de l’action est en chute (16 $ à la Bourse de New York, soit une baisse de 77 % en deux ans), et le nombre d’abonnés plafonne, ce qui ne rassure pas ses actionnaires.

Si on compare les utilisateurs actifs chaque mois sur Twitter et Facebook, on se rend également compte que l’audience n’est pas au rendez-vous. Facebook en compte plus de 1,5 milliard, alors que Twitter peine à se maintenir autour de 300 millions d’utilisateurs actifs.
Lorsqu’il s’agit de dépenser leur budget social media pour toucher M. et Mme Tout-le-Monde, certains annonceurs se détournent désormais de Twitter.

utilisateurs-actifs-facebook-twitter

Aujourd’hui, le réseau social sert moins aux interactions qu’à la diffusion d’informations, c’est en effet un bon outil pour s’informer. Delà à prédire sa mort il y a un gap, mais il faudrait tout de même que Twitter se réinvente pour remettre le navire à flot.

 

Les chiffres clés à retenir
  • 500 millions de messages chaque jour (même chiffre depuis novembre 2013)
  • 320 millions d’utilisateurs actifs par mois (Twitter assure que 500 millions d’internautes supplémentaires accèdent au réseau social sans se connecter à un compte)
  • Chiffre d’affaires : 2,2 milliards de dollars en 2015
  • Perte net : 521 millions de dollars en 2015

10 conseils pour réaliser un live-tweet d’événement

Qu’il s’agisse de salons, conférences, événements culturels ou professionnels, les réseaux sociaux et les événements vont de pair. Twitter est LE réseau social de référence pour engager des conversations autour d’un événement en direct. Et quelle marque ne souhaiterait pas être au cœur de ces conversations ? Live-tweeter peut être un moyen très puissant de créer de l’engagement autour d’un événement et de construire une communauté durable et engagée autour de votre marque sur Twitter. Voici quelques bonnes pratiques pour vous aider à construire le live-tweet d’un événement.

 

1. Avant toutes choses : vérifiez votre connexion !

Cela peut paraitre bête, mais il s’agit pourtant de la règle de base souvent oubliée ! Vous pourriez vous retrouver à devoir live-tweeter sur un événement au fin fond de la campagne où les antennes relais sont parfois mauvaises, pas de réseau wifi installé, ou bien un trop grand nombre de personnes connectées et vous retrouver avec un réseau saturé. Pensez à vérifier au préalable le réseau téléphonique, et/ou la connexion internet, et à faire installer un réseau privé si besoin.

 

2. Quel matériel pour live-tweeter ?

Il est également important de choisir et vérifier son matériel pour live-tweeter. Un ordinateur portable est ce qu’il y a aura de plus confortable pour rédiger, faire votre veille, préparer vos visuels, mais aussi pour utiliser un client Twitter plus complet (Tweetdeck, Hootsuite).
Si toutefois vous êtes amené à vous déplacer dans l’événement (dans un festival par exemple), prévoyez 2 community managers, un fixe sur ordinateur, et un en mouvement avec un smartphone. Pensez également aux batteries de rechange, chargeurs, mieux vaut prévenir que guérir !

 

3. La préparation des boards Twitter

En amont, choisissez un client Twitter complet comme Tweetdeck ou Hootsuite qui vous permettra de préparer vos boards à l’avance, faire votre veille, définir les mots-clés et listes de personnes à surveiller et avec lesquelles interagir.
Préparez par exemple les colonnes suivantes :
- vos tweets : pour vérifier ce que vous tweetez, dans la précipitation une erreur est vite arrivée
- les mentions et interactions avec votre compte
- les messages privés
- des colonnes de mots-clés avec notamment une dédiée à votre hashtag : ajouter une autre colonne avec les variantes de votre hashtag qui pourraient être utilisées par les twittos, et entrez en conversation avec ces personnes afin de les rapatrier vers le bon hashtag.
- des listes de personnes à suivre, établies en amont, avec par exemple les intervenants, les personnes présentes à l’événement, les influenceurs susceptibles de relayer votre événement.

 

4. Le choix du hashtag

Votre hashtag doit être le plus simple possible. Mettez vous à la place des twittos, si vous étiez à cet événement, spontanément quel hashtag utiliseriez-vous ? Faites aussi en sorte que le hashtag ne soit pas déjà utilisé pour un autre événement.

 

5. La promotion de ce hashtag

Une fois le hashtag choisi, annoncez le sur les réseaux sociaux. Ajoutez-le également durant la période de votre événement dans votre « bio » Twitter pour que les internautes n’est pas à remonter tout le fil de conversation pour le trouver.
L’idéal est également de pouvoir l’annoncer sur les supports de communication physiques : placez le stratégiquement près des endroits qui pourraient être prises en photos : la scène, au milieu d’une table ronde, sur les kakémonos, banderoles. Pourquoi pas aussi l’ajouter en amont sur les billets, les flyers, dans le programme etc.

 

6. Annoncez régulièrement le live-tweet

N’hésitez pas à tweeter plusieurs fois votre annonce en amont. Les flux Twitter sont assez chargés, vos abonnés sont peut-être passés à côté plusieurs fois.
Annoncez le live-tweet sur vos autres supports : Facebook, Instagram, mais aussi votre site internet, dans votre newsletter etc. Vous pouvez accompagner vos tweets d’un visuel avec le hashtag illustré dessus afin qu’il soit plus visible.
Enfin, à quelques heures ou jours de l’événement, faites un décompte (J-3, H-4) pour prévenir à nouveau vos abonnés.

 

7. Le Jour J !

Tweetez, créez de l’engagement avec vos followers … mais avec parcimonie ! Un live-tweet est certes une très bonne façon de mettre en avant votre marque, vos contenus, et prendre part à un débat, mais pensez également à vos followers non-concernés, que vous avez ni envie d’exclure, encore moins envie de perdre !
Imposez-vous un rythme de live-tweet, un tweet toutes les 5 minutes maximum si l’événement dure 1 à 2 heures. Deux à quatre tweets par heure si l’événement dure sur plusieurs jours. Idem sur les retweets, allez-y doucement ! Il ne s’agit pas de retweeter tous les messages positifs qui parlent de vous. Si vous souhaitez mettre en avant le tweet d’un internaute, mettez-le en favoris, répondez lui directement par un message public ou privé mais surtout éviter de flooder le fil de vos abonnés. Racontez, mais prenez aussi le temps d’écouter ce qui ce dit !
 Enfin, mentionnez les personnes, intervenants, artistes, sportifs présents à l’événement afin de maximiser l’engagement.

 

8. Ajoutez des contenus photos et vidéos de qualité

L’utilisation de médias vous permettra d’augmenter significativement l’engament de vos publications et d’illustrer vos propos. Les contenus peuvent être de plusieurs types :
- du contenu photo préparé à l’avance. Réfléchissez en amont aux différentes étapes de votre événements et aux illustrations que vous pourriez ajouter à vos tweets. Préparez-les en avance afin de ne plus avoir qu’à modifier une partie du texte au dernier moment.
- des photos prises sur le vif avec un smartphone, ou grâce à un bon appareil photo, puis uploadez-les rapidement sur votre ordinateur (d’ou la nécessité parfois d’avoir 2 community managers sur un événement.)
- des vidéos via des applications telles que Vine, Instagram, ou encore les nouvelles applications de livestreaming comme Périscope ou Meerkat.

 

9. L’heure du bilan

L’événement est terminé, mais votre mission n’est pas finie ! Après l’événement, il faut pouvoir estimer le « bruit » occasionné sur Twitter autour de votre événement. Pour mesurer la portée de votre événement, du hashtag, et de vos publications, vous pouvez utiliser les outils suivants : Twitter Analytics, Tweetreach ou Hahstracking.

 

10. Replay

Enfin, pour les personnes qui n’ont pu suivre votre live-tweet et souhaiteraient savoir ce qu’il s’est dit, vous pouvez récréer le fil principal de votre événement en utilisant Storify. Cet outil vous permettra de refaire vivre votre événement au travers de quelques photos, videos, et avec des tweets phares qui ont crée de l’engagement. Pour gagner du temps, nous vous conseillons d’établir votre Storify au fur et à mesure en copiant/collant l’URL ou en glissant les tweets dans votre board Storify.

 

96% des tweets non référencés par Google

En février dernier, la nouvelle s’était répandue comme une traînée de poudre : Google et Twitter ont conclus un accord pour référencer automatiquement l’ensemble des contenus publiés sur Twitter par Google Search. Qu’en est-il aujourd’hui ? La promesse est-elle tenue ? Nous allons voir la logique de Google concernant l’indexation des tweets.

 

Stone Temple Consulting a étudié la logique d’indexation des tweets par Google Search. Le cabinet a constaté que Google est loin d’avoir indexé tous les tweets, mais qu’il y a une augmentation significative de ce référencement. Google semble être assez sélectif dans le choix des tweets à indexer et semble privilégier les personnes qui font autorité et ont un grand nombre de followers dans un premier temps.

L’étude montre que dans les 7 premiers jours de l’annonce, environ 0,6% des tweets étaient indexés dans Google Search (février 2015). Quatre mois plus tard (juin 2015), ce sont désormais 3,4% des tweets référencés, soit une augmentation de 466%, mais il reste tout de même 96% des tweets à indexer.

 

Alors que Google a maintenant pleinement accès à l’intégralité des tweets en temps réel, pourquoi ne sont-ils pas tous indexés ?

Selon Stone Temple Consulting, Google testerait de nombreux leviers concernant l’intégration de Twitter. Nous pourrions voir des changements au fil du temps. En effet, Twitter produit plus de 500 millions de tweets par jour, Google doit donc mettre en place un algorithme pour être sélectif et prioriser quels utilisateurs de Twitter et quels tweets doivent remonter en premier.

1-final

Le cabinet a également examiné le référencement basé sur le nombre de followers. Les deux études de février et juin montrent une forte tendance à l’indexation du contenu tweeté par des gens avec un plus grand nombre de followers. « L’autorité sociale » serait ainsi la meilleure unité de mesure car elle prend aussi en compte le niveau d’engagement avec les tweets d’une personne (ce qu’un simple comptage d’abonnés ne fait pas).

Indexation-by-Follower-Count-June-vs.-February

 

 

Comment nous vous l’expliquions en mars dernier, les 3 principaux leviers pour vous aider à faire indexer vos tweets par Google sont :
1. Votre profil doit avoir de nombreux followers : avec plus de 1 million de followers, vous avez 21% de chance que vos tweets soient indexés. Avec moins de 10 000 followers, vos chances d’être indexé par Google ne sont pas de plus de 4%.
2. Vos tweets doivent être correctement écrit avec une image, les bons hashtags, un lien et/ou une mention.
Ils doivent également renvoyer vers du contenu de qualité : plus un tweet suscitera d’interactions, mieux vous serez indexé.
3. Vous devez bénéficier d’un grand nombre de liens pointant vers votre profil ou vos tweets (retweets ou mentions)

 

Outil : Comment créer une infographie à partir de vos données Twitter ?

Comme tous marketeurs, le quotidien des community managers est ponctué de reporting, bilan et autres analyses de résultats. La tâche peut parfois s’avérer fastidieuse surtout lorsqu’il s’agit d’éplucher des centaines et des centaines de tweets ! Reste ensuite la mise en page de ces chiffres qui ne l’est pas moins. L’outil Tweetiebyte vous permet en un clic de générer une infographie de vos statistiques. Zoom sur cet outil.

 

Auparavant réservé aux marques et personnalités triées sur le volet, tous les utilisateurs de Twitter ont, depuis août 2014, accès à l’outil statistique : analytics.twitter.com. Même si l’outil embarqué de Twitter vous permet d’extraire une quantité de données sur vos tweets lors des derniers mois (impressions, engagement, retweet, favoris, et différents clics …) il faut cependant décortiquer et analyser attentivement tous ces chiffres afin d’en tirer parti.

L’outil Tweetiebyte permet de mettre en page ces données automatiquement sous la forme d’une infographie. Pour cela, rien de plus simple, rendez vous sur tweetiebyte.com entrez le nom du compte dont vous souhaitez générer une infographie, et les données s’affichent !

Vous avez ensuite la possibilité de transférer l’url de l’infographie par email, la tweeter, ou bien de recommencer. Seul bémol, il n’est possible d’enregistrer l’infographie sous un format image.
En entrant simplement le nom d’un compte Twitter, l’outil vous permet également de faire une analyse des comptes auxquels vous n’avez pas l’accès.

 

tweetiebyte

 

 

Vos tweets bientôt référencés par Google : quels impacts ?

Annoncé début février par son patron Dick Costolo, Twitter a conclu un accord avec Google qui va lui permettre d’augmenter la fréquentation sur son réseau social en référençant dans Google Search les tweets publiés sur la plateforme. Quels impacts cette alliance aura t-elle sur votre référencement et votre e-réputation ? Voici quelques conseils pour optimiser votre communication sur Twitter et faire indexer vos tweets par Google.

 

Dévoilé par l’agence Bloomberg News, l’accord conclut entre les patrons de Google et Twitter porte sur le référencement automatique de l’ensemble des contenus publiés sur Twitter par Google Search.
Un précédent arrangement a déjà été passé entre 2009 et 2011. Google payait à l’époque 15 millions de dollars par an à Twitter, qui comptait alors 80 millions d’utilisateurs contre 288 millions fin décembre (Source Deutsche Bank), mais cette alliance avait rapidement pris fin, car la firme de Mountain View avait préféré que les posts de son propre réseau social apparaissent plutôt que ceux de son concurrent.

 

Grâce à ce nouvel accord, les messages publiés sur Twitter pourront être indexés par Google en temps réel et apparaître dans les résultats de recherche. Il s’agit là d’une belle opportunité pour vous ou votre marque de gagner en visibilité, mais il vous faudra redoubler de vigilance pour maîtriser votre e-reputation car les contenus publiés sur le réseau social seront dorénavant également visibles sur Google Search.

Si Twitter était déjà un moyen d’optimiser votre présence digitale, il va maintenant vous permettre de booster votre référencement et votre visibilité dans les moteurs de recherche. Les tweets sponsorisés pourraient également s’afficher dans les résultats dans un futur proche.

Cependant, l’ensemble des profils Twitter ne sera pas concerné par ce référencement. D’après Hubspot, il y aurait moins de 8% des tweets qui seraient indexés à l’heure actuelle. De plus, Google a défini un algorithme complexe qui ne permet pas d’indexer l’intégralité des tweets.

 

Une infographie réalisée par dustn.tv distille les 3 principaux leviers pour vous aider à faire indexer vos tweets par Google :

  1. Votre profil doit avoir de nombreux followers : avec plus de 1 million de followers, vous avez 21% de chance que vos tweets soient indexés. Avec moins de 10 000 followers, vos chances d’être indexé par Google ne sont pas de plus de 4%.
  2. Vos tweets doivent être correctement écrit avec une image, les bons hashtags, un lien et/ou une mention.
    Ils doivent également renvoyer vers du contenu de qualité : plus un tweet suscitera d’interactions, mieux vous serez indexé.
  3. Vous devez bénéficier d’un grand nombre de liens pointant vers votre profil ou vos tweets (retweets ou mentions)

 

dustntv-twitter-google

 

Pourquoi les utilisateurs se désabonnent-ils des marques sur les réseaux sociaux ?

Au cœur des stratégies digitales, les réseaux sociaux ont été pris d’assaut (parfois tout azimut) par les marques. Les occasions de prendre la parole ne manquent pas : besoin de se faire connaître, d’améliorer son image, de renouer le dialogue avec ses clients, ou bien d’informer… Mais toutes ces démarches sont-elles payantes ? Fractal & Buzzstream ont interrogé 900 utilisateurs des réseaux sociaux afin de déterminer pourquoi ils se désabonnaient des marques, et quels sont les comportements à risque pour les entreprises. Les résultats en infographie.

 

21% des participants au sondage déclarent se désabonner des marques sur les réseaux sociaux car celles-ci publient du contenu trop répétitif ou ennuyeux. Pour 19% d’entre eux, si une marque publie trop de contenus sur Facebook, soit plus de six fois par jour, ils se désabonnent également. Les autres causes qui poussent les utilisateurs à ne plus suivre une marque sont un contenu sans rapport avec la marque, ou bien une manière trop agressive de s’exprimer.

Un fil d’actualités bondé peut également amener l’internaute à se désengager par « social hygiene », pour son bien-être et sa survie sur les réseaux sociaux en quelque sorte ! Quand les marques ne répondent pas aux besoins des consommateurs, ce sont souvent les premières pages desquelles ils se désabonnent.

En ce qui concerne les désinscriptions des campagnes d’emailings, les raisons sont similaires :
– 24% des désabonnements sont dus à des messages répétitifs ou ennuyeux,
– 28% souhaitent désencombrer leurs boîtes de réception,
– 33% résilient leurs abonnements aux newsletters car ils estiment en recevoir trop souvent.

Mise à part une légère diminution du nombre de fans, la plupart de ces « unfollows » passent malheureusement inaperçus pour les marques :
– Près de 60% des utilisateurs de Twitter et Facebook disent se désabonner des marques « en toute discrétion »,
– moins de 20% d’entre eux cachent les messages,
– 10% conseillent à leurs amis de se désabonner également,
– et 10% publieront un statut pour notifier ce désengagement.

Enfin, l’infographie révèle ce que les consommateurs aimeraient voir dans leurs fils d’actualités, ainsi que leurs types de contenus favoris.
La plupart utilisateurs souhaitent que les marques publient des contenus nouveaux, s’intéressent à eux en créant de l’engagement, et soient plus constants dans les publications.
En tête des contenus favoris on trouve les images (22%), les vidéos et les avis de consommateurs (15%), puis de l’actualité de la marque (14%) et de l’information exclusive (13%).

 

t6OSh0Q

#VotreJob : Journée Européenne de l’Emploi sur Twitter le 24 février 2015

Ce 24 février aura lieu la première Journée Européenne de l’Emploi sur Twitter avec le hashtag #VotreJob. L’occasion pour les demandeurs d’emploi et les entreprises qui recrutent de se retrouver pour tweeter !

 

En 2014, on dénombrait plus de 550 000 mentions de mots-clés relatifs à l’emploi avec en tête “emploi”, “job”, “recrute”, sur Twitter en France. Le réseau social est un espace idéal pour la recherche d’emploi et de talents.
D’un côté, les entreprises utilisent la plateforme pour diffuser leurs offres d’emploi, que ça soit depuis leurs comptes de marques ou depuis les comptes personnels de leurs employés. De l’autre, les demandeurs d’emploi peuvent directement entrer en contact avec les recruteurs, mais surtout organiser leur veille et filtrer les offres qui les intéressent.

La première édition de la Journée Européenne de l’Emploi sur Twitter réunit la France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Allemagne avec, pour chaque marché, un hashtag dédié :
#VotreJob en français
#DeinJob en allemand
#JouwBaan en néérlandais
#YourJob en anglais

Comment y participer en tant que demandeur d’emploi ?

Rien de plus simple ! Via le hashtag #VotreJob, vous trouverez des offres d’emploi, et pourrez également mettre en avant votre candidature.

 

twitter-emploi

Les entreprises françaises et européennes sur Twitter

Les entreprises françaises qui recrutent se mobiliseront le 24 février, parmi elles : Allianz France (@AllianzFrance), le groupe BNP Paribas (@bnpp_recrut) le groupe Crédit Agricole S.A. (@groupeCA_RH) et Monster.

Les entreprises diffuseront leurs offres également en utilisant le hashtag #VotreJob. Retrouvez aussi les conseils des entreprises, joignez des sessions de questions-réponses ou de speed recruiting, et faites-vous un aperçu du quotidien de l’entreprise et de ses métiers.

Pour découvrir l’exhaustivité des entreprises qui participent à la Journée Européenne de l’Emploi en France, vous pouvez consulter cette liste.