Interview de Frédéric Delalé, Directeur des systèmes d’information chez showroomprive.com

Suite aux changements récents des comportements consommateurs, le secteur e-commerce est en pleine mutation, et les entreprises doivent s’adapter rapidement. En entreprise,la tâche incombe aux Directeurs des Systèmes d’Informations, ils ont pour mission d’initier la transformation numérique de leur entreprise pour la réinventer. Spécialiste du recrutement dans le web et l’IT, LesJeudis.com est ainsi allé à la rencontre de Frédéric Delalé, Directeur des systèmes d’informations chez Showroomprive.com, afin d’en savoir plus sur la mutation au sein du secteur du e-commerce et des opportunités métiers qui s’y présente. Compte-rendu.

 

Showroomprivé.com est l’un des leaders européens du e-commerce et l’une des sociétés les plus dynamiques de son secteur. L’entreprise connait une forte croissance et figure comme un acteur innovant du e-commerce sur la scène nationale et internationale.

Afin de répondre à la croissance constante de l’entreprise et aux attentes de plus de 25 millions de membres, ses besoins en experts informatiques sont de plus en plus importants chaque année. Au cœur de la stratégie de l’entreprise, l’innovation stimule les équipes DSI à se dépasser pour développer des services toujours plus exclusifs sur la plateforme.

En effet, en pleine transformation numérique, les entreprises telles que Showroomprivé.com font appel aux DSI pour les réinventer tout en optimisant leurs processus internes, leurs business models, ainsi qu’en renouvelant l’expérience utilisateur. L’impact du numérique est tel que l’importance de la direction des systèmes d’informations dans les comités de direction ne cesse de croître et est indispensable dans la démarche stratégique globale de l’entreprise.

De la conception de l’application mobile aux outils internes à destination des collaborateurs, la direction des SI est une entité stratégique à part entière chez Showroomprivé. Son rôle passe essentiellement par sa capacité à concevoir des solutions dans des laps de temps très courts, en capitalisant sur une veille attentive sur chaque métier.

Pour répondre aux forts enjeux de croissance de l’entreprise, de nombreux postes informatiques sont à pourvoir avant fin 2016, au sein de l’équipe DSI. De formation bac +2 à bac +5, Showroomprivé recrute des développeurs front et back office, développeurs application mobile, administrateurs réseau, administrateurs de base de données, ainsi que des postes de DataOps.

 

« Nous recherchons des candidats très motivés qui sauront adhérer à notre culture d’entreprise et la véhiculer. Les profils disposant d’une double compétence nous intéressent également, la polyvalence et la créativité sont grandement appréciées chez Showroomprivé ! » conclut Frédéric Delalé.

Découvrez l’intégralité de l’interview de Frédéric Delalé, Directeur des systèmes d’informations chez showroomprive.com, sur LesJeudis.com

 

Vous êtes passionné(e) par le e-commerce ? Vous voulez travailler dans un environnement dynamique et stimulant ? Showroomprivé vous offre de nombreuses opportunités et challenges quotidiens !

 

Comment créer des publications parfaites sur les réseaux sociaux ?

Commençons par une évidence, le « post parfait » n’existe pas ! Cependant nous allons vous donner quelques astuces pour optimiser vos publications sur les réseaux sociaux en les construisant correctement : image, tag, lien, etc. Ayez toujours à l’esprit que chaque public est différent sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram …) vous devrez donc adapter vos discours selon vos cibles.

 

Facebook
  • Soyez positif : la positivité engendre l’engagement et le partage.
  • Épingler une publication : épingler votre post le plus récent / le plus pertinent en haut de la page pour encourager l’engagement quand les fans arrivent sur votre page.
  • Ajouter un lien : en ajoutant un lien Bit.ly dans votre post, vous augmentez vos chances que le post soit lu et cliqué.
  • Mobile friendly : utilisez des images qui seront facilement visibles sur les appareils mobiles de vos fans, soit 80/85% de votre audience.
  • Être disponible : postez quand votre public est à l’écoute, pas seulement lorsque votre entreprise est ouverte. Vous obtiendrez plus d’engagement avec vos utilisateurs.
  • Engager vos utilisateurs : établissez de vrai liens en engageant la conversation avec vos fans.
  • Ajouter des images : les publications avec image obtiennent un plus grand taux d’engagement sur Facebook. La taille parfaite est 800 × 600 pixels.
Twitter
  • Épingler des tweets : épingler votre tweet le plus récent ou le plus pertinent en haut de votre page pour encourager l’engagement.
  • Appel à l’action : Donner un CTA clair afin que vos lecteurs savent ce que vous voulez qu’ils fassent.
  • Ponctuation: ne sacrifiez pas la grammaire juste parce que vous avez 140 caractères. Évitez les abréviations et les lettres capitales.
  • Raccourcir les URL : les liens Bit.ly génèrent plus de retweets.
  • Format : utilisez des questions, des faits et des chiffres pour engager les twittos à retweeter, liker…
  • Mentions : utilisez une mention pour inciter les influenceurs à coopérer et vous répondre.
  • Retweet : retweetez du contenu pertinent pour votre public. N’oubliez pas de laisser 20 caractères disponibles afin que les utilisateurs ajoutent leur commentaire.
  • Ajouter une image : L’ajout d’une image ou une vidéo rendra votre post plus attrayant.
Instagram
  • Montage photo : utilisez d’autres applications telles que Instafit et InstaCollage, pour améliorer vos photos. Votre fil sera plus cohérent.
  • Légendes : rédigez des légendes pertinentes pour attirer l’attention de vos followers et posez des questions pour inciter aux commentaires.
  • Réponses : mentionnez des personnes qui ont commenté votre publication afin d’engager la conversation.
  • Règle des tiers : mettez le sujet de la photo dans les deux tiers de l’écran le rend plus attrayant.
  • Vidéo : elles doivent être courtes, alors assurez-vous que le message que vous transmettez est concis ! Choisissez une image de couverture convaincante pour encourager les vues.
  • Hashtags : Renseignez vous sur les hashtags les plus populaires et ajoutez les à vos photos pour créer de l’engagement.
LinkedIn
  • Mise à jour du statut : votre message doit être informatif, pertinent et attirer l’attention. Visez à ne pas utiliser plus de 50 caractères, et engager votre auditoire en posant des questions.
  • Ajouter un lien : l’ajout d’un lien vers votre mise à jour permettra de rediriger plus de gens vers votre article.
  • Modifier la description : modifiez votre texte de description, soyez concis pour attirer les clics.
  • Recherche et analyse : Adaptez votre post à votre cible. Étudiez l’audience de vos précédents messages, mesurez l’engagement grâce aux commentaires, partages, likes et clics.
  • Interagir avec les commentateurs : engagez la conversation et établissez de vraies relations avec votre auditoire. Posez des questions encourage à la discussion.

Découvrez également dans l’infographie ci-dessous comment réaliser une publication optimale pour Youtube, Blog Post, Pinterest, Google+, Vine et Tumblr, ainsi que les meilleurs horaires pour publier vos messages.

 

PerfectPost-V5-Infographic

 

Source

Salon LesJeudis.com le 6 octobre à Paris : décrochez votre prochain job Web & IT !

Le 6 octobre 2016, le Salon LesJeudis.com revient pour son édition parisienne annuelle. Pour l’occasion, le Salon a fait appel aux entreprises les plus renommées des domaines du Web et de l’IT, mais aussi à des start-ups, fer de lance de l’économie française. Toutes vous donnent rendez-vous aux Docks – Cité de la Mode et du Design, à Paris, pour des sessions de recrutements, ainsi que des animations et conférences.

 

LesJeudis.com, le premier site d’offres d’emploi des métiers du web et de l’IT, organise la cinquième édition de son salon de recrutement annuel. Il aura lieu jeudi 6 octobre 2016 à la Cité de la Mode et du Design de Paris.

Chaque année, l’événement rassemble plus de 2000 candidats ainsi qu’une quarantaine d’entreprises à la recherche de nouveaux collaborateurs : développeurs, consultants, analystes fonctionnels, ingénieurs systèmes et réseaux, chefs de projets…

Nouveauté sur le Salon LesJeudis.com cette année : un village de start-ups à la recherche de profils web & IT !

Des professionnels du secteur seront également présents pour vous faire découvrir les dernières tendances et pratiques du marché, et vous proposeront des animations en parfaite corrélation avec votre coeur de métier afin de vous accompagner au mieux dans votre recherche d’emploi.

 

Comment bien préparer votre visite au Salon les Jeudis ? Suivez le guide !

 

L’entrée est gratuite, pré-inscrivez-vous en ligne !

Plus d’infos très prochainement : salonlesjeudis.com

LesJeudis.com
Facebook.com/lesjeudis
Twitter @lesjeudis

Les offres d’emploi de juin par LesJeudis.com

En partenariat avec LesJeudis.com, le site de recrutement spécialisé dans les métiers de l’IT et du web en France, Je bosse dans le web vous donne désormais rendez-vous deux fois par mois ! Que vous soyez développeurs web ou mobile, graphistes, UX/UI designers, rédacteurs, community managers, magiciens du SEO et du marketing, vous dégoterez ici avec les meilleures offres d’emploi proposées par LesJeudis.com

 

Déposez votre CV sur LesJeudis.com et postulez plus facilement aux offres d’emploi !

 

Expert Technique En Informatique Individuelle
BANQUE DE FRANCE

CDI – Paris
Expérience : NC
Salaire : NC

Vos missions :
– qualifier les matériels (PC, imprimantes, périphériques) et rédiger la fiche produit associée
– assurer les relations fournisseurs
– réaliser le socle Windows
– assurer le support des matériels au travers d’une assistance technique de niveau 3
– réaliser une veille technologique en informatique individuelle, à la recherche de matériels à l’état de l’art répondant aux besoins des utilisateurs
– fournir aide et conseils
– rédiger des procédures et documentations techniques à destination des correspondants informatiques
– participer aux projets techniques impactant l’environnement du poste de travail ou touchant à la rationalisation de l’infrastructure d’impression.

Je postule !

 

Développeur Full Stack
REDBIRD

CDI – Paris
Expérience : 6 mois à 2 ans
Salaire : NC

Vos missions :
– Concevoir et développer les fonctionnalités des applications Redbird permettant à des clients professionnels d’accéder à leurs données géoréférencées, de les modifier, de collaborer, et de faire des analyses,
– Suivre le développement de bout en bout, de la spécification jusqu’à la mise en production « You build it, You run it »,
– Rédiger la documentation technique.

Je postule !

 

Lead Développeur C#
GLOBAL SP

CDI – Paris
Expérience : 2 ans à 5 ans
Salaire : NC

Vos missions :
– Participation au développement de l’application
– Encadrement d’équipe.
– Élaboration de la road map fonctionnelle en partenariat avec l’équipe marketing
– Cadrage des projets : planning, ressources allouées…
– Assurer le développement des différentes versions de l’application : web, Windows 8 et 10, Android, IOS.
– Intervenir sur toutes les phases de la recette
– Participer au suivi de la mise en production SaaS
– Assurer la maintenance évolutive et corrective

Je postule !

 

Analyste Programmeur .Net C#
LA POSTE TELECOM

CDI – Paris
Expérience : 1 an à 2 ans
Salaire : NC

Vos missions :
– Vous participez aux études de faisabilité en amont des projets informatiques.
– Vous rédigez, si besoin avec votre supérieur hiérarchique, les spécifications fonctionnelles en
fonction de l’expression de besoin fournie par la maitrise d’ouvrage (MOA) puis réalisez les spécifications techniques.
– Vous réalisez le codage en langage de programmation en fonction des choix technologiques
retenus.
– Vous participez aux phases de tests puis à la mise en production des éléments développés.
– Vous rédigez les documents techniques associés puis vous assurez les évolutions demandées (maintenance évolutive et corrective).
– Vous assurer une veille technologique régulière.

Je postule !

 

Responsable Production Et Sécurité Opérationnelle
GROUPE ASSU 2000

CDI – Paris
Expérience : plus de 5 ans
Salaire : NC

Vos missions :
– Encadrement de l’équipe composée de 5 Ingénieurs et Administrateurs systèmes et réseaux
– Supervision quotidienne et en continue de l’architecture déployée dans les Datacenters : serveurs (principalement virtualisés) et appliances (revue des logs d’événement, revue des composants matériel, réseaux, etc.),
– Suivi des alertes systèmes, du bon fonctionnement des sauvegardes,
– Suivi de l’exécution de la bonne execution des batchs et traitements en production
– Contrôle et mesure des performances,
– Analyse, audit et documentation de l’architecture actuelle, proposition d’évolutions,
– Etude des risques et des scénarios de défaillance et mise en place de procédures de secours et de maintenance, PRA,
– Gestion des serveurs sur les différents environnements (serveurs de production, de développement, de recette etc.),
– Gestion des réseaux (liens data et voix, et/ou entre les 400 sites du groupe dont un au Maroc (MPLS, E2E, VPN…),
– Gestion des SLA, de la QoS et de la disponibilité, gestion des opérateurs,
– Gestion et exploitation des équipements de sécurité
– Gestion de la téléphonie d’entreprise (solution Centre de Contacts et téléphonie administrative.).
– Assurer le support niveau 2 et 3 pour les problématiques d’exploitation et de production
– Assurer le suivi des projets techniques d’infrastructures
– Travailler en étroite collaboration avec le RSSI, le PMO, les architectes…
– Rédaction et la mise à jour des procédures d’exploitation,
– Relation avec les fournisseurs

Je postule !

 

Ingénieur Étude Et Développement .Net
MODIS EST

CDI – Nancy
Expérience : 2 ans minimum
Salaire : NC

Vos missions :
– Écrire ou participer à l’écriture des spécifications techniques
– Développer en .Net (asp.Net)
– Développer des applications Web
– Réaliser les tests unitaires
– Assurer le support technique aux projets
– Effectuer la veille technologique sur le marché de l’IT
– Assurer la maintenance corrective et évolutive

Je postule !

Concepteur Développeur J2ee Web Services
CREDIT AGRICOLE ASSURANCES

CDI – Paris
Expérience : 6 mois à 2 ans
Salaire : NC

Vos missions :
– Vous contribuez à la conception fonctionnelle et technique de la solution (rédaction, spécifications, modalités et jeux de test, cahier des charges)
– Vous participez à l’évaluation des charges, des coûts et des délais et à l’identification des contraintes et des difficultés
– Vous réalisez les développements
– Vous contribuez à la préparation de la mise en production et à l’intégration des développements en veillant à la qualité des livrables
– Vous exécutez les tests de validation des développements et apportez un support lors des tests utilisateurs. Vous analysez les dysfonctionnements et contrôlez leur correction
– Vous contribuez à la rédaction et la mise à jour de la documentation de l’application
– Vous participez au maintien en condition opérationnelle.

Je postule !

 

Développeur Fullstack
IN TEAM

CDI – Paris
Expérience : 2 ans à 5 ans
Salaire : 35K à 45K par an

Vos missions :
– Développement de nouvelles applications from scratch
– Ajout de fonctionnalités
– Développement et optimisation
– Maintenance évolutive et corrective
– Choix des technologies pertinentes pour les nouveaux projets

Je postule !

 

Ingénieur Développement Logiciel Bas Niveau
PARROT

CDI – Paris
Expérience : 2 ans
Salaire : NC

Vos missions :
– l’intégration et l’adaptation de drivers délivrés par les fournisseurs de chipsets au système Parrot (Linux/Android)
– le développement et maintenance de plusieurs librairies Parrot (stack Bluetooth, librairie GPS…)
– le debug des différentes fonctionnalités
– la communication avec les fournisseurs pour la résolution des problèmes
– l’évaluation de nouveaux chipsets
– la veille technologique
– la mise en place de tests automatiques
– le support aux différentes équipes Parrot

Je postule !

 

Déposez votre CV sur LesJeudis.com et postulez plus facilement aux offres d’emploi !

Tendances graphiques de l’été 2016

Bientôt arrivés à la moitié de l’année, nous nous devions de refaire un point sur les tendances graphiques de l’année 2016. Parce que ce qui est à la mode l’hiver dernier ne l’est plus forcément l’été suivant, le site DesginMantic a réalisé une infographie sur les tendances printemps/été 2016 en matière de design. Faites défiler !

 

Les couleurs

Comme les saisons, les tendances graphiques changent ! Pour cet été, l’utilisation de couleurs saisonnières dans vos créations peut les rendre plus attrayantes. Utilisez notamment l’association de couleurs bien tranchées, des couleurs tramées, le noir, ou des motifs. À éviter absolument : les bleus ennuyant, des couleurs pastel, l’aplat de couleurs monotones.

Typographie

Il est également important de se rappeler que les tendances qui sont populaires en une saison pourraient ne pas être aussi à la mode la saison suivante. Par exemple, les polices sans serif, slab serif ou grasses sont délaissées au profil des typographies découpées, avec des détails géométriques ou en ribbon art.

Icônes

Enfin, si vous êtes dans un processus de conception d’un logo, un site Web ou tout autre graphique, cette infographie peut aussi vous donner un peu d’inspiration pour créer des icônes. Privilégiez les icônes non figuratives, dynamiques et avec des traits fins, aux icônes avec des ombres, symétrique ou flat.

Vous voilà fin prêt à braver la tendance automne/hiver pour laisser place au graphisme estival !

 

Graphic-Design-Guide-book-2016

2016 : plus que jamais l’année du mobile et des applications

Déferlante d’applis sur 2016 ! C’est ce que promet l’étude menée par Sociomantic sur l’état des lieux du mobile en France. Depuis plusieurs années déjà, les responsables marketing ne jurent que par le mobile, et pour cause, les consommateurs ont de plus en plus les yeux rivés sur leurs écrans portables. Le m-commerce a le vent en poupe, et son chiffre d’affaires augmente bien plus vite que celui des sites e-commerce, même si des améliorations sont à envisager du côté des applications mobiles. Résultats en infographie.

 

C’est une réalité, le mobile s’est imposé dans notre vie quotidienne depuis quelques années déjà, et la part de mobinautes ne cesse de progresser. Le nombre d’individus accédant à des contenus en ligne depuis un appareil mobile est passé de 49% en 2013 à 61% en 2015.
Plus de la moitié des Français naviguent désormais depuis son smartphone, majoritairement propulsé par Android, à 64%. Ils sont même 84% à surfer quotidiennement sur leur mobile et passent en moyenne 2h30 par jour sur leur téléphone.

Le mobile est ainsi devenu un canal stratégique pour les annonceurs, et les dépenses publicitaires allouées n’ont cessé de croître ces dernières années. En effet, le chiffre d’affaires du m-commerce a augmenté de 75% en 2014 et 2015 alors que le CA du e-commerce n’a augmenté que de 11%.
6 millions de Français ont déjà acheté avec leur mobile. Les produits qu’ils achètent le plus sont les vêtements, les produits culturels puis les voyages. 71% d’entre eux ont déjà utilisé leur mobile pour chercher plus d’informations sur un produit avant de l’acheter.

L’étude souligne également que les applications mobiles sont plébiscitées puisque les mobinautes installent en moyenne 36 applications sur leur smartphone et que 30% d’entre eux ont déjà acheté via une appli mobile. Cependant, un quart de ces applications ne sont jamais utilisées et 59% ne sont utilisées qu’une seule fois.

Les dépenses publicitaires allouées au mobile ne cesse d’augmenter : elles sont passées de 460 millions d’euros en 2014 à 733 millions d’euro en 2015, soit une hausse de 59%. Elles ont représenté plus qu’un quart des dépenses publicitaires digitales totales l’année dernière, contre 17% en 2014.
Enfin les campagnes publicitaires in-app enregistrent un meilleur taux de conversion que les campagnes web mobile, soit 70% plus élevées et génèrent plus de la moitié de vente en plus.

Selon Sociomantic, l’année 2016 promet d’être radieuse pour le marketing mobile à l’égard de ces évolutions !

 

2016-annee-mobile-applications

La publicité digitale en France et dans le monde : chiffres clés

Le média digital est en bonne santé ! Le digital affiche sa plus grosse croissance depuis 3 ans et vient ainsi talonner la TV. 2016 sera t-elle enfin l’année où le digital va dépasser la TV ? Découvrez les chiffres clés de la publicité digitale en France et dans le monde en 2015.

 

Cette infographie, réalisée par le groupe Kwanko, donne un éclairage indispensable sur le marché publicitaire digital et son écosystème en pleine mutation. Cette photographie du marché fournit les chiffres clés de la répartition des dépenses publicitaires, des investissements en publicité digitale dans le monde, l’évolution des ventes de terminaux, et tirent ainsi des conclusions pour aujourd’hui et demain.

Sophie Poncin, Présidente du SRI (Syndicat des Régies Internet), se réjouit de ses bons résultats : « Nous sommes ravis de constater une fois de plus la bonne santé du media Digital qui affiche sa plus grosse croissance depuis 3 ans et talonne ainsi la TV. Tous les indicateurs sont au vert et témoignent de la très grande vitalité de ce marché, portée notamment par l’effervescence technologique et l’innovation. »

Répartition des dépenses publicitaires en France

Boostées par le display (+10% vs 2014), les dépenses sur le média digital représentent désormais 28% des investissements média, juste après la télévision 29%, mais avant la presse à 21% et l’affichage à 10%.

Investissements en publicité digitale dans le monde

Le premier investisseur, sans surprise, est les États-Unis qui pèse plus de 58 milliards d’euros. En Europe, les marchés britanniques (9 milliards) et allemands (6 milliards) sont 2 à 3 fois plus importants que le marché digital français. Avec une progression de 6% sur l’ensemble de l’année 2015, le marché français de la communication online affiche un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros.

La répartition se fait de la manière suivante :

– Porté par la croissance du Mobile et du Local, le Search (liens sponsorisés/SEM) poursuit sa dynamique : +4%. Avec 1,8 milliard investis, il reste n°1 dans le mix digital et compte pour 56% du marché de la publicité online en France.
Le Display reste le segment en plus forte croissance (+10%) et pèse dorénavant 1/3 du mix média (33%) et dépasse enfin le milliard investi.
– La très forte croissance des investissements sur le mobile (+59%), qui s’élèvent à 733M€, n’est cependant toujours pas alignée sur celle des usages puisqu’aujourd’hui, 52% des connexions passent par le mobile.
– La progression de l’achat Programmatique se confirme et s’établit à 423M€, soit +61%.
– La Vidéo continue son ascension et affiche un CA de 309 M€ en 2015, pour une croissance de 35%.
– En France, les revenus publicitaires générés par les réseaux sociaux augmentent de 31% en 2015, contre 33,5 % dans le monde.
Source

Par conséquent :

– En 4 ans seulement, les recherches réalisées depuis un smartphone ont été multipliées par 15 : 52% des internautes effectuent des recherches sur smartphones.
– 72% des Français de moins de 25 ans surfent sur le web depuis plusieurs devices (smartphones, tablettes…)
– 90% des sondés déclarent avoir déjà consulté leur smartphone lors d’un achat
– 45% utilisent des apps pour des informations sur des services/produits qu’ils souhaitent acheter.
– 62% des consommateurs recherchent des informations pendant leurs achats en magasin.
– 71% du parcours d’achat détail des Français débute par une recherche depuis une smartphone.

 

Et dans le futur ?

Le Brésil va devenir le troisième plus grand marché publicitaire mondial en 2018 dépassant l’Allemagne et le Royaume-Uni. La part du mobile dans la publicité numérique dans le monde dépassera 50% en 2017. Et la part du digital dans les investissements publicitaires en France augmenter de +18% en 2016 et est estimée à 33,5%.

 

chiffres-cles-publicite-digitale-france-monde-2015

Twitter : nouvel outil d’aide à la recherche d’emploi

En 2014, on dénombrait plus de 550 000 mentions de mots-clés relatifs à l’emploi avec en tête “emploi”, “job”, “recrute”, sur Twitter en France. Le réseau social, qui vient de fêter ses 10 ans, semble donc être un espace idéal pour la recherche d’emploi. C’est le constat duquel est parti  Michael Page & Page Personnel pour réaliser une enquête sur “Twitter : nouveau compagnon de la recherche d’emploi ?” auprès des chercheurs d’emploi afin de mieux connaître leur perception et utilisations du réseau social dans leurs recherches.

 

Depuis plus d’un an, la mobilisation des principaux acteurs de l’emploi est de plus en plus forte sur Twitter. Cela passe notamment par des opérations de recrutement, comme la Journée Européenne de l’Emploi avec le hashtag #VotreJob, organisée par la plate-forme elle-même le 19 mai dernier, ou bien l’augmentation du volume de diffusion d’offres d’emploi.

L’étude de Michael Page et Page Personnel révèle que pour les personnes à l’écoute du marché, Twitter est avant tout un canal d’informations à 56,3%, il permet également de partager ses opinions à 45,8%, et est utilisé pour effectuer sa veille professionnelle à 21,3%. Cette dernière utilisation avoisine les 50% pour les personnes possédant un compte.

Parmi les personnes en recherche d’emploi qui déclarent utiliser Twitter, on observe une forte proportion de cadres (72.5%). Cependant le sexe, l’âge, ou la domiciliation ne semblent pas des éléments distinctifs.

En recherche d’emploi, quatre pratiques se dégagent :

  • la veille professionnelle à 78,1% (actualités, news éco et emploi)
  • les recherches d’offres à 59,4% (sites d’emploi et cabinets de recrutement)
  • le réseautage à 55,6% (fil de dirigeants d’entreprise et de recruteur spécialisés)
  • la recherche de conseil à 30% (sites d’emploi et cabinets de recrutement)

Cependant, ils sont près d’un tiers à ne pas interagir du tout sur la plate-forme. 70,6% des chercheurs d’emploi retweetent des informations, mais rares sont ceux qui contactent d’autres utilisateurs en direct (seulement 15%.)

Twitter est-il efficace pour trouver un job ?

Si plus d’un tiers des utilisateurs en recherche active ou en veille pense que oui, 44% restent à convaincre et 22% n’y voient pas de réelle opportunité pour augmenter leurs chances de trouver un poste. Le principal frein à l’utilisation de Twitter évoqué est la complexité perçue le plus souvent par manque de connaissance de l’outil.
Les chercheurs d’emploi utilisent néanmoins d’autres outils comme LinkedIn (76.7%) et Viadeo (52.9%) ou encore Facebook (15.5%).

 

Retrouvez toutes les offres d’emploi de Michael Page et Page Personnel sur LesJeudis.com

 

infographie-twitter-lemploi-et-vous-1-638

Source

Google Chrome fête sa 50e version : les chiffres clés du navigateur en infographie

En avril dernier, Google célébrait la sortie de la version 50 de son navigateur Chrome, disponible au téléchargement via le module de mise à jour du navigateur. A cette occasion, l’empire Google dévoile une infographie présentant les chiffres clés et l’influence de son navigateur.

 

Le 2 septembre 2008, Google lançait son navigateur Chrome en souhaitant « apporter une valeur ajoutée aux utilisateurs, et en même temps, participer au développement de l’innovation sur le web ».
Google Chrome devient en juin 2012 le navigateur le plus utilisé dans le monde, avec environ un tiers des utilisateurs (Source : StatCounter.) Aujourd’hui, la part de marché de Google Chrome, toutes plates-formes confondues, est de 47,4% (Source : StatCounter monde, avril 2016) et compte, au lancement de la version 50 du navigateur, 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels. À noter que le navigateur est installé par défaut sur les terminaux Android.

Selon l’infographie, Google Chrome c’est aussi :

– Chaque mois, 771 milliards de pages web sont chargées, ce qui équivaut quasiment au nombre de pages contenues dans 821 millions de dictionnaires.
– Grâce au dispositif de remplissage automatique, Google facilite grandement la saisie avec 500 milliards de caractères automatiquement sélectionnés par mois. En se basant sur une moyenne de 30 mots tapés par minutes, vous économisez plus de 186 528 années de saisie.
– Plus de 2 millions GB de data sont économisés chaque mois grâce aux paramètres de sauvegarde des données de Chrome.
– Tous les mois le dispositif de traduction instantanée de Google passe au crible 3,6 milliards de pages.
9,1 milliards de formulaires et de mots de passe sont automatiquement pré-remplis chaque mois.
– La sécurité de Safe browsing empêcherait 145 millions d’internautes de se rendre sur des pages web malveillantes.
– Enfin, Google explique avoir reversé 2,5 millions de dollars de récompense à la communauté de recherche qui aide à renforcer la sécurité de Google Chrome. Ces experts décelent ainsi des vulnérabilités et partagent leurs travaux avec Google pour effectuer des mises à jour.

La sécurité est d’ailleurs l’une des priorité de Chrome qui dispose de deux principaux moyens d’alertes avec d’un côté avec l’API SafeBrowsing qui permet aux utilisateurs de signaler un site infecté directement dans leur navigateur, de l’autre, Google peut également entrer directement en contact avec les administrateurs du site pour résoudre le problème. Google a ainsi identifié 760 000 sites web compris en 2015 sur des CMS populaires tels que WordPress ou Joomla.

Google-chrome-chiffres-cles

Quel est le meilleur moment pour envoyer une newsletter ?

Tout professionnel du marketing c’est sûrement déjà posé ces questions : A quelle heure et quel jour dois-je envoyer ma newsletter pour avoir le meilleur taux de résultat ? Cette infographie créée par Coulisses vous aide à trouver les réponses à vos questions pour envoyer vos newsletters au bon moment, et selon votre cible.

 

Tout d’abord il faut distinguer deux types de destinataires : le grand public (BtoC) et les professionnels (BtoB). En effet, selon si vous souhaitez toucher votre cible au bureau ou dans ses moments de repos, les moments et jours choisis sont assez différents.

Les newsletters BtoC :

Sélectionnez les moments où vos destinataires seront les plus disponibles pour consulter leur boîte mails personnelle :

  • Le matin en semaine, entre 6h et 8h : Beaucoup de personnes consultent leurs mails personnels avant d’attaquer la journée, au moment du petit-déjeuner ou dans les transports en commun par exemple.
  • Le midi en semaine, entre 12h et 14h : Lors de la pause du midi, les salariés sont susceptibles de lire leurs mails personnels ou messages téléphoniques.
  • Le soir en semaine, entre 21h et 23h : Les personnes actives sont enfin chez elles et peuvent s’accordent un créneau pour se détendre.
  • Le mercredi, entre 14h et 16h : Contrairement aux emails professionnels souvent déconseillés le mercredi après-midi car les effectifs sont moins importants en entreprise, ce créneau pourrait être bon pour cibler les particuliers.
  • Les samedi et dimanche, entre 8h et 15h : Beaucoup de personnes flânent sur internet dans la matinée ou après le déjeuner le week-end. Ce créneau est d’autant plus intéressant qu’il est peu exploité.
Les newsletter BtoB :

Pour toucher un professionnel en revanche, il ne suffit pas de se caler sur les horaires de bureau. Les créneaux favorables pour l’envoi des newsletters sont les suivants :

  • Le matin en semaine, entre 6h et 10h : Ce créneau est idéal pour les pros, en effet ils ont pour habitude de démarrer leur journée en commençant par vérifier leurs mails, et ce avant d’aller au bureau, et en arrivant.
  • Les mardiset jeudi, entre 14h et 15h : vous êtes susceptibles de toucher le plus grand nombre de professionnels les mardis et jeudis, s’agissant des jours réunissant le plus grand nombre de salariés au sein des entreprises. Le retour de la pause déjeuner et les horaires matinaux sont particulièrement favorables à la consultation de ses mails.
  • Le dimanche, entre 18h et 22h : Cela vous surprend ? ‘Perfect timing’ pour avoir une idée de la semaine de travail qui vous attend ! (Pas forcément conseillé pour passer une bonne nuit, ceci étant dit !)

A vous maintenant de déterminer le meilleur créneau horaire en fonction de votre cible, en testant différentes possibilités, et peut-être également en évitant les créneaux saturés !

 

meilleur-moment-envoyer-newsletter

Source