Google+

Guide des interactions tactiles sur smartphones et tablettes

shutterstock_183695024

Webdesignledger a référencé tous les gestes effectués par les utilisateurs de mobile et tablette et a établi un guide des interactions tactiles à destination des designers et des développeurs pour  les appareils reposant sur le toucher : iPhone, Android, Windows Phone 7, Magic Mouse Apple, Trackpad ou encore la tablette Wacom.

 

Le guide établi par webdesignledger.com contient quatre types de ressources pour le design d’interactions tactiles :

– Les gestes de base effectués pour la plupart des commandes tactiles (Core Gestures)
– Comment utiliser ces gestes pour appuyer les principaux gestes de l’utilisateur (Major User Actions : Basic Actions)
– Les représentations visuelles de chaque geste et leurs résultats. (Object-related actions)
– La façon dont certains systèmes d’exploitations utilisent les principaux gestes (Platform support : android, windows phone7)

 

Gesture-cards-1 Gesture-cards-3 Gesture-cards-2 Gesture-cards-4

 

Une seconde étude, de terrain cette fois-ci, intitulée “Smartphone Street Observer” et menée par le laboratoire Personae User Lab, nous en apprend davantage sur les 5 principales manières d’utiliser son smartphone. En effet, les résultats dépendent du type d’activités menées par l’utilisateur : la consultation, la recherche, la rédaction de messages, l’écoute de musique, l’utilisation d’un jeu ou la prise de photos / videos.

5-Manieres-utilisation-smartphone2

Cette illustration nous montre que 37% des utilisateurs tiennent leur téléphone seulement de la main droite en utilisant le pouce droit.

Autres faits intéressants de l’étude, l’usage du mode paysage est très peu utilisé (1,75%), surtout en extérieur. Dans 90% des cas, il est utilisé pour les photos et vidéos. Les novices ont tendance à calquer l’usage en fonction d’observation d’autres utilisateurs et n’utilisent pas de doigts non usuels. L’index est beaucoup plus utilisé, avant l’adoption de l’utilisation du pouce après 3 mois.
À noter également que l’utilisateur peut tenir autre chose dans sa main (cigarette, café, document, parapluie…) ce qui l’oblige à utiliser sa main faible pour interagir. Ainsi 25% des droitiers utilisent leur main gauche et 37% des gauchers leur main droite, lorsqu’ils ont une main occupée, ce qui traduit ainsi la capacité d’adaptation des utilisateurs.



JeBosseDansLeWeb.com