Google+

Facebook Notes vs. Instant Articles : quel format choisir pour publier du contenu sur Facebook ?


L’offre de formats proposée par Facebook est assez riche et s’étoffe d’année en année. De la simple image (album, carrousel, gif) en passant par la vidéo (360°, live, cinémagraphe) jusqu’aux call-to-actions en tout genre, le réseau social ne manque pas d’idées pour vous faire cliquer ! Lors de la dernière conférence F8, Facebook a dévoilé un nouveau format vous permettant de rédiger du contenu directement depuis la plate-forme, « Instant Articles », et en à également profiter pour remettre au goût du jour ses « Notes ». Notes vs. Instant Articles : quel est le format le plus adapté à la publication de contenus sur Facebook ? Comparatif.

 

1. Facebook Notes

Ce « vieux » format Facebook semble être passé assez inaperçu ces dernières années. Pourtant accessible aux Pages et Profils, son style n’a pas réellement su convaincre ses utilisateurs.
Après avoir rindargisé les plateformes de blog telles que Blogger ou WordPress il y a quelques années avec ses publications courtes et spontanées, le réseau social fait machine arrière et a mis à jour la section Notes en septembre 2015 pour s’attaquer aux plateformes de blog nouvelle génération telles que Médium ou Tumblr.

notes-facebook-

A qui s’adresse ce format ?

Nous serions tentés de répondre : à tout le monde ! Pages et profils personnels pouvant l’utiliser, il n’y a pas de restriction particulière.
Vous êtes un particulier et vous souhaitez rédiger quelques articles de temps à autre, sans avoir la contrainte de créer et gérer un blog, Facebook Notes est fait pour vous !
Vous êtes une entreprise et votre objectif premier est d’améliorer l’image de votre marque sur les réseaux sociaux et fournir du contenu de qualité, Facebook Notes est également approprié.

Comment ça marche ?

Les Notes sont accessibles depuis un profil ou une page.

Rendez-vous sur les onglets de votre page, et cliquez sur « More » puis « Manage Tabs », et « Add or Remove Tabs ». Enfin « Add App » pour ajouter une section « Notes » dans vos onglets.

jbdlw-facebook-notes01 jbdlw-facebook-notes02
Pour lire toutes les notes des profils et pages dont vous êtes abonnés, cliquez directement ici.

Ensuite, la mise en forme est assez simple, très proche de celle de la plate-forme Médium : agrémentez votre article d’une large photo de couverture positionnée en en-tête. La fenêtre de composition présente divers outils de mise en forme : de deux niveaux de titres (H1 et H2), citations, extraits de texte brut, listes numérotées ou à puces.

 

Les avantages

– Mise en page simple, facile et design.
– Adapté aux textes longs.
– Visuellement plus attractifs.
– Meilleure expérience utilisateur.
– Reste dans l’écosystème Facebook (sauf url vers l’extérieur.)
– Statistiques disponibles.

Les inconvénients

– On ne connaît pas l’importance accordée à ce format par rapport aux autres contenus, et donc sa portée potentielle.
– Attention au duplicate content : si vous copiez/collez un article de votre blog dans une note Facebook, Google pourrait considérer ce dernier comme du contenu dupliqué.
– Pas de plus-value pour le référencement de votre site web, mais peut venir en complément.

 

2. Instant Articles

Après une période de test auprès de partenaires, Facebook a lancé en avril 2016 « Instant Articles », son nouveau format destiné aux publications de médias. Il s’agit d’articles de presse, au format natif Facebook, voués à une consultation rapide et optimisée sur mobile. Ce qui n’est donc pas le cas sur desktop, l’article continue de renvoyer directement vers le site du média.

A qui s’adresse ce format ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, Instant Articles est principalement consacré aux médias.
En France, le Parisien/Aujourd’hui a été le premier média à l’adopter, suivi par 20 minutes, l’Equipe, Libération ou encore Francetv Info, mais aussi foule de magazines comme le Demotivateur. À l’étranger, New-York Times, le National Geographic, Buzzfeed mais aussi Washington Post et The Atlantic ont été parmi les premiers médias à avoir passé un partenariat avec le réseau social.

Si vous utilisez un CMS tel que WordPress, vous pouvez également paramétrer votre site pour utiliser les Instant Articles.

instantarticles-gif

Comment ça marche ?

Facebook conseille aux éditeurs de contenu de lire attentivement la documentation technique des Instant Articles. La firme de Mark Zuckerberg fournit aux médias intéressés des guides et FAQ permettant d’automatiser l’optimisation des articles pour Facebook.

En ce qui concerne la monétisation à l’intérieur d’un Instant Article, l’éditeur a le choix d’y placer ses propres publicités, ou bien laisser le réseau Facebook Audience Network s’en charger. Dans le premier cas, l’éditeur touche 100% des revenus générés. Dans le second, un partage de revenu est appliqué : 70% pour l’éditeur, 30% pour Facebook.

Pour en savoir plus : instantarticles.fb.com

 

Les avantages

– Confort d’utilisation pour le mobinaute : l’utilisateur voit l’article apparaître jusqu’à 10 fois plus rapidement que s’il avait cliqué sur un lien classique.
– Les utilisateurs sont 20% de plus à cliquer sur des articles lorsqu’ils sont visibles sur Facebook en tant que Instant Articles.
– Instant Articles est encore plus intéressant lorsque il est utilisé dans des pays où la connexion est mauvaise, le chiffre passant 20% à 40%.
– Facebook met également en avant 70 % d’abandons en moins, et 30% de partage supplémentaire.
– Pour le moment, il n’y a pas de baisse du trafic observée par ceux qui ont choisi IA.

Les inconvénients

– L’audience est réalisée dans un domaine qui n’appartient pas aux médias, en l’occurrence Facebook.com. Certains médias, comme Le Monde, le Figaro ou Les Echos, ont dès le début refusé de l’utiliser.
– Les éditeurs sont donc réticents à « donner » tout leur contenu à Facebook.
– La monétisation des contenus : le partage de revenus que propose Facebook (70% pour l’éditeur, 30% pour Facebook) pose problème aux régies publicitaires des médias.
– Problème d’exploitation des données utilisateurs, à qui appartiennent-elles ? Comment les récupérer ?
– Possible rupture du lien entre le média et le lecteur : certains redoutent qu’à terme, les médias perdent l’audience au profit de Facebook – entrant ainsi dans une certaine dépendance – et que l’internaute ne fasse plus le lien entre le contenu et la marque de presse. (Source : Les Echos)
– Pour le média, l’audience n’est pas comptabilisée par Médiamétrie et l’ACPM (qui mesure les chiffres de la presse en France). Si l’audience IA était prise en compte, plusieurs médias pourraient revenir sur leur décision d’utiliser IA.

 

 

Si vous avez une stratégie web orientée sur la création de contenus, nul doute que vous serez intéressé par l’un de ces deux formats. Vous l’aurez compris, Instant Articles est davantage orienté pour les médias, ou bien si vous avez un webzine ou blog, alors que Notes peut être complémentaire de votre site web si vous êtes une marque. Reste également à étudier à qui vous vous adressez, et ce dont vous souhaitez parler.



JeBosseDansLeWeb.com