Apple : les 20 postes les mieux payés

Quand on sait que quatre de cinq plus gros salaires des entreprises américaines ne sont pas ceux de dirigeants, mais d’employés chez Apple, ça laisse rêveur ! Challenges a recensé les 20 métiers les mieux payés chez Apple selon Glassdoor.com. Tour d’horizon de ce que vous pourriez gagner dans quelques années !

 

Premier du classement, John Ive, le Concepteur Industriel gagne 167 260 dollars annuels soit 10 373€ par mois. Garant du design des produits Apple, son job est entre le design et l’ingénierie.
En 2nde et 3ème place, on trouve les ingénieurs Seniors Matériel ou Logiciel, avec près de 130 000 dollars annuels (soit 8 000€ mensuel). L’ingénieur Senior Logiciel met au point les logiciels les plus sensibles tels que le système d’exploitation iPhone ou encore l’application Maps.

Les Responsables Produits gagnent 120 182 dollars annuels (7 453€ par mois). Ils assurent le suivi de la mise sur le marché de nouveaux produits de sa conception à sa finition, ce qui implique un contact avec toutes les branches de l’entreprise de l’ingénierie logiciels au marketing.
Rôle clé dans une entreprise qui mise beaucoup sur l’apparence de ses produits, l’ingénieur Conception des Produits peut espérer jusqu’à 120 000 dollars par an (7 500€ par mois).
De la 6ème à la 8ème place, les ingénieurs Mécanique, Matériel et Logiciels sont très plébiscités. Entre 119 000 et 110 000 dollars par an (soit 7 400€ à 6 800€ mensuels), ces ingénieurs ont pour responsabilité l’intégrité mécanique des produits Apple, mettent à jour les produits Apple, et sont les “cerveaux” à l’origine des applications et systèmes Apple.

Une grande importance est accordée au métier d’administrateur de Base de Données à la 9ème place. Rien qu’avec l’App Store et Siri, Apple a des volumes pharaoniques de données à traiter. Il gagne 109 415 dollars annuels soit 6 785€ mensuels.

Poste le moins bien payé des postes à responsabilité avec seulement 107 740 dollars par an (soit 6 734€ mensuels) l’Ingénieur Systèmes Logistiques Senior supervise des ingénieurs de systèmes logistiques.
A la 13ème place du classement, les chefs de Projet : ils assurent la coordination entre plusieurs métiers font en sorte qu’un projet donné soit achevé dans les délais. (101 716 dollars annuels soit 6 308€ par mois).
Les ingénieurs systèmes font en sorte que la logistique d’Apple soit huilée à la perfection et gèrent les risques liés à la chaîne d’approvisionnement. A la 14e place du classement, ils gagnent 95 713 dollars par an (soit 5 936€ mensuels.)
De la 15e à la 18ème, on trouve les Ingénieurs Assurance-Qualité , Analystes Financier, Analystes d’Affaires, Responsables de relations clients (entre 92 000 et 74 000 dollars annuels)

En queue de peloton, se trouvent les salariés du Apple Store : un Mac Genius Senior peu espérer gagner 3 200€ par mois, et 3 100€ par mois pour un les adjoints aux responsables des boutiques Apple.

Enfin, Apple a rémunéré son directeur général, Tim Cook, 4,25 millions de dollars en 2013 !

10 organisations pour les femmes dans la Tech

Être une femme dans la technologie a ses défis, mais se sentir seule ne devrait pas être l’un d’eux. Les femmes sont une fois de plus à l’honneur sur JeBosseDansLeWeb grâce au site TechCocktail qui a listé 30 organisations dans le monde qui enseignent, recrutent et aident les femmes dans le secteur de la technologie. Ces organisations pourront ainsi vous aider à rester connectée avec d’autres entrepreneurs, des designers et des développeurs, obtenir de l’aide pour le codage, le marketing, ou tout simplement vous inspirer.

 

Astia (San Francisco) est un organisme a but non lucratif qui offre des formations d’une semaine aux femmes entrepreneuses dans la technologie et les sciences de la vie. L’organisme les aide à acquérir des compétences telles que la génération de revenus, la vente et la collecte de fonds. Ce réseau de soutien comprend plus de 200 investisseurs et 300 start-ups.

Site à destination des femmes, Skillcrush les aide apprendre la technologie et le langage couramment utilisé dans ce secteur.

DC Web Women (Washington) est une organisation de plus de 3000 femmes membres dans la conception et le développement web, informatique, et d’autres carrières numériques (tels que le blogging et le marketing).

Réseau de près de 7000 personnes, Women in Technology (Royaume-Uni) aide les femmes à réussir leur carrière dans la technologie en leur proposant des formations professionnelles, une aide au recrutement, et apporte un réseau professionnel.

Girls in Tech est un réseau international fondé à San Francisco. Avec plus de 7 500 membres internationaux, le réseau se retrouve dans une multitude de pays (Inde, Brésil, Grèce, Chine…) dont la France. La mission du groupe français, lancé en mai 2010 par Mounia Rkha et Roxanne Varza, est de mettre en valeur les femmes et les parcours dans la technologie afin d’encourager la mixité dans un milieu traditionnellement masculin. Le réseau organise deux types événements : des mini-conférences autour d’un thème précis avec des intervenantes de très haut niveau dans le milieu tech, et des Happy Hour de networking afin de faciliter les échanges au sein du réseau.

Communauté en ligne avec des articles pour les femmes dans l’informatique, GirlGeeks distille des conseils de carrière et récits de femmes.

Golden Seeds est une compagnie investissant dans des entreprises en début de croissance avec une femme à leur tête (fondatrice, présidente ou directrice). Ils offrent également une formation aux entrepreneurs et investisseurs.

Les créatrices du hashtag #Women2Follow sur Twitter, Women Who Tech organise annuellement le « Women Who Tech Telesummit » avec des conférences de femmes du milieu tech, social média ou provenant de start-ups.

CodeEd (Boston New York, San Francisco) est un programme qui enseigne l’informatique dès le collège aux jeunes filles dans les communautés mal desservies.

Association à but non lucrative, Tech Girlz pousse les jeunes filles à poursuivre des carrières dans la technologie, au travers d’événements, classes d’apprentissage et entretiens.