Agenda : DroidCon Paris

DroidCon, la plus grande conférence internationale Android, se tiendra à Paris les 22 et 23 septembre 2014. L’événement 100% dédié au développement Android abordera cette année des sujets tels que les interfaces utilisateurs, les objets connectés, ou bien le paiement mobile.

Pour la seconde fois de l’année, la conférence DroidCon se tiendra en Europe, au Tapis Rouge à Paris (10ème arrondissement) fin septembre. Au programme de ces deux journées, trois principaux thèmes seront abordés : « Le développement sous Android », « Android présent partout », et « UX/UI : Interface et ergonomie ».

Droidcon est une conférence faite par des développeurs et pour des développeurs. Parmi les 500 invités présents à la DroidCon, une trentaine de grands conférencier internationaux mettrons Android à l’honneur : Hoi Lam (Senior Developer Advocate de Google), Taylor Ling (Google Developer Expert for UX/Design), Jan Chong de Twitter, ou encore Cyril Mottier de Capitaine Train, Xavier Hallade d’Intel, et Jean-Loup Yu de Meetic. Les développeurs indépendants auront également la possibilité de s’exprimer durant le Barcamp : après avoir soumis leurs sujets, les speakers auront 30 minutes chacun pour s’exprimer le lundi après-midi.
Nokia, Intel, ou Amazon présenteront leurs dernières technologies durant ces deux jours.

Déjà présente dans seize pays d’Europe, la DroidCon est un événement incontournable de cette rentrée à Paris !

 

Infos et inscriptions

Le Flat Design : principe et conseils d’utilisation

« Les interfaces élégantes sont celles qui ont le plus d’impact, avec le moins d’éléments » explique Allan Grinshtein (de LayerVault). Le blanc, qu’il fallait à tout prix combler auparavant, permet aujourd’hui de conserver l’attention de ses lecteurs. Il faut oxygéner sa page, supprimer tous chichis et faire en sorte que l’internaute reste plus longtemps sur son site tout en naviguant facilement. Encore à l’honneur cette année, voyons comment optimiser votre site et vos apps en flat design.

« Less is more »

A contrario des années passées où les designers appliquaient à profusion le style « Web2.0 glossy », la tendance web aujourd’hui se rapproche de plus en plus au design print. Sans fioritures, son design va droit au but ! Inspiré des courants architecturaux et artistiques des années 1920, le Flat Design découle du style Bauhaus (l’institut allemand des plus rationnels). Leurs créations misaient sur le minimalisme et le géométrisme, tout comme ce design web.

Au revoir animations flashs, design surchargé et textes lourds, le Flat Design exclue tous détails superflus de la création. C’est un style minimaliste, extrêmement clair et épuré. Il se caractérise par des aplats de couleurs sobres et dont l’organisation de la typographie créée la structure du contenu.

Priorité au contenu et à la hiérarchisation des informations

Le flat design mise sur les textes courts, des formes extrêmement simples, de belles images, des aplats de couleurs, des contrastes forts pour la lisibilité, des typographies en majuscule et un contenu en « grille ».
Créé à la base sur une grille, le design responsive permet de repositionner les éléments suivant le support sur lequel il est lu. Les aplats de couleurs sont la base de la structure avec la typographie, le choix des couleurs sera déterminant pour le rendu final du design. Une typographie efficace vous obligera à bien penser et organiser votre contenu pour que ce soit lui qui créé la structure et non des blocs graphique.

Ce design apporte aussi quelques contraintes techniques, le design responsive ne laisse que très peu de place au graphique superflu. On privilège donc des contenus visuels (photos en plein écran, icônes, formes, effets graphiques) qui peuvent alourdir le poids de votre présence. Adaptez donc vos hébergements et vos infrastructures, les internautes apprécient de naviguer dans des environnements rapides et fluides.
Fonctionnant en termes de visuel, le flat design peut également nuire au référencement naturel, basé entre autres sur le décryptage des corpus de textes. Cependant sa capacité minimaliste favorise le chargement de la page : vous accédez rapidement au contenu recherché.

La simplicité pour tous ?

S’il permet d’aller droit au but, le flat design risque de lasser. Il faut adapter chaque design à chaque problématique. Ne pas faire du Flat Design car c’est à la mode en 2014, mais réfléchir à une stratégie design à 2 ou 3 ans, et ceci pour tous vos devices. Votre marque s’inscrit dans un cadre global articulée autour d’une charte graphique harmonisée sur tous vos supports. Si vous envisagez de passer au flat design, repensez entièrement votre charte graphique pour l’adapter en mode ‘flat’ avant d’uniformiser vos présences sur web, mobiles et objets connectés.
L’arrivée massive du Flat permet aux webdesigner de réfléchir à l’accessibilité web, à l’expérience utilisateur et à l’ergonomie sur tous les supports (ordinateur, tablette, smartphone). Le flat design ne vit pas sur une seule plateforme, mais sur toutes celles où vous êtes présents.
De plus, opter pour le flat design signifie également privilégier le contenu visuel, pensez-vous donc à budgétiser l’achat de photos, polices, icônes …

Exemples

Le flat design a été largement démocratisé, notamment dans des grandes entreprises comme Microsoft (uniformisation graphique de tous ses produits), mais aussi Google avec sa nouvelle charte graphique en 2013. Voici de quoi vous inspirer si vous souhaiter revoir entièrement le design de vos présences web.

 

1. Microsoft

flat-microsoft

 

2. Skype

flat-skype

 

3. So World Wide

flat-SoWorldWide

 

4. Worpress thème Contempo

flat-Contempo

 

5. Appli mobile Talenco

flat-talenco

Apple : les 20 postes les mieux payés

Quand on sait que quatre de cinq plus gros salaires des entreprises américaines ne sont pas ceux de dirigeants, mais d’employés chez Apple, ça laisse rêveur ! Challenges a recensé les 20 métiers les mieux payés chez Apple selon Glassdoor.com. Tour d’horizon de ce que vous pourriez gagner dans quelques années !

 

Premier du classement, John Ive, le Concepteur Industriel gagne 167 260 dollars annuels soit 10 373€ par mois. Garant du design des produits Apple, son job est entre le design et l’ingénierie.
En 2nde et 3ème place, on trouve les ingénieurs Seniors Matériel ou Logiciel, avec près de 130 000 dollars annuels (soit 8 000€ mensuel). L’ingénieur Senior Logiciel met au point les logiciels les plus sensibles tels que le système d’exploitation iPhone ou encore l’application Maps.

Les Responsables Produits gagnent 120 182 dollars annuels (7 453€ par mois). Ils assurent le suivi de la mise sur le marché de nouveaux produits de sa conception à sa finition, ce qui implique un contact avec toutes les branches de l’entreprise de l’ingénierie logiciels au marketing.
Rôle clé dans une entreprise qui mise beaucoup sur l’apparence de ses produits, l’ingénieur Conception des Produits peut espérer jusqu’à 120 000 dollars par an (7 500€ par mois).
De la 6ème à la 8ème place, les ingénieurs Mécanique, Matériel et Logiciels sont très plébiscités. Entre 119 000 et 110 000 dollars par an (soit 7 400€ à 6 800€ mensuels), ces ingénieurs ont pour responsabilité l’intégrité mécanique des produits Apple, mettent à jour les produits Apple, et sont les “cerveaux” à l’origine des applications et systèmes Apple.

Une grande importance est accordée au métier d’administrateur de Base de Données à la 9ème place. Rien qu’avec l’App Store et Siri, Apple a des volumes pharaoniques de données à traiter. Il gagne 109 415 dollars annuels soit 6 785€ mensuels.

Poste le moins bien payé des postes à responsabilité avec seulement 107 740 dollars par an (soit 6 734€ mensuels) l’Ingénieur Systèmes Logistiques Senior supervise des ingénieurs de systèmes logistiques.
A la 13ème place du classement, les chefs de Projet : ils assurent la coordination entre plusieurs métiers font en sorte qu’un projet donné soit achevé dans les délais. (101 716 dollars annuels soit 6 308€ par mois).
Les ingénieurs systèmes font en sorte que la logistique d’Apple soit huilée à la perfection et gèrent les risques liés à la chaîne d’approvisionnement. A la 14e place du classement, ils gagnent 95 713 dollars par an (soit 5 936€ mensuels.)
De la 15e à la 18ème, on trouve les Ingénieurs Assurance-Qualité , Analystes Financier, Analystes d’Affaires, Responsables de relations clients (entre 92 000 et 74 000 dollars annuels)

En queue de peloton, se trouvent les salariés du Apple Store : un Mac Genius Senior peu espérer gagner 3 200€ par mois, et 3 100€ par mois pour un les adjoints aux responsables des boutiques Apple.

Enfin, Apple a rémunéré son directeur général, Tim Cook, 4,25 millions de dollars en 2013 !

5 conseils pour rester créatif

La peur de la page blanche : le cauchemar pour tout créatif ! Pas toujours évident de trouver l’inspiration … Voici une infographie de layerform.com avec 40 conseils pour rester créatif ! Parmi toutes ces idées, nous en avons sélectionnées 5 qui doivent retenir votre attention.

– Make lists (18) : noter toutes vos idées dans un carnet, dans les notes votre téléphone, sur un coin de table … et gardez les ! Certaines seront bonnes dès le premier jet, d’autres seront à jeter à la poubelle mais vous permettront de rebondir sur de nouvelles idées.

– Take naps (31) : reposez vous, mais surtout reposez votre cerveau. Faites des pauses, aérez-vous, changez vous les idées au moins 15 minutes toutes les deux heures. Comme le dit le proverbe « la nuit porte conseil » : pensez à mettre un stylo et une feuille volante sur votre table de chevet, les idées viennent parfois au repos, cela vous permettra de noter vos idées et vous en souvenir le matin au réveil.

– Stop comparing yourself to others (36) : arrêtez de vous comparer aux autres ! Faites les choses pour vous. Apprenez tout de même à écouter les autres, prenez des conseils, acceptez les critiques.

– Turn off distractions (38) : éloignez vous de tous les écrans de distractions néfastes pour votre créativité : couper la télévision, mettez votre téléphone en mode silencieux. Concentrez vous !

– Be curious (40) : Enfin, soyez curieux ! Sortez, prenez l’air ! Allez faire des expos, musées, baladez vous dans la rue, prenez le temps de voir et découvrir de nouvelles choses, de nouveaux endroits, et pourquoi pas aussi de rencontrer de nouvelles personnes.

40 conseils pour rester créatif
40 conseils pour rester créatif